Développement humain : aide à la personne

L’allongement de la durée de la vie et l’augmentation du nombre de personnes âgées nous amènent à prendre en compte la prise en charge des personnes âgées et handicapées à domicile et le soutien des aidants. En effet, l’oubli de ces femmes et de ces hommes, qu’elles soient atteintes dans leur mobilité, leurs capacités à communiquer, leurs facultés mentales ou dans leur santé psychique, laisserait de côté une dimension humaine essentielle.

Aide à la personne

L’évolution démographique de notre territoire nécessite qu’on puisse s’adapter aux besoins de cette population. Par conséquent, la communauté de communes doit envisager le développement des services proposés aux usagers et les rendre attractifs aux professionnels. Aussi, construire un nouveau mode de fonctionnement, en s’appuyant sur les structures déjà existantes, est une priorité.

La création d’un GCSMS (groupement de coopération sociale et médico-sociale) est un acte envisageable et inéluctable. Un GCSMS mutualiserait sur une plate-forme l’ensemble des acteurs médicaux, paramédicaux, sociaux et médico-sociaux du secteur (CLIC, CCASS, ADMR, SSIAD…). Leur proximité participerait à rompre l’isolement de certaines structures ou professionnels et favoriserait le partenariat. Ainsi, la concertation de tous ses acteurs permettrait d’évaluer les besoins de la population, afin d’améliorer la qualité des prestations par une prise en charge globale des usagers avec un numéro de téléphone unique.

De plus, cet outil permettrait la mutualisation de moyens (locaux, véhicules, personnel…) et la mise en commun de services (juridiques, comptables) ou d’équipements (restauration), créant ainsi des économies d’échelle.

Enfin, le GCSMS éviterait aux usagers une multiplicité de démarches à réaliser.

C’est pourquoi, nous travaillerons à cette création.
Le développement économique du territoire par le soutien au dynamisme entrepreneurial amènerait à la création de contrats à durée indéterminée et par entrainement à l’augmentation des salaires. Cela permettrait ainsi de lutter contre le phénomène « des travailleurs pauvres ». Comment, dans notre société, un salarié travaillant la majorité de l’année peut aujourd’hui se trouver dans une situation de précarité ?

Cf : observatoire des inégalités : « Entre 1 et 1,9 millions de personnes exercent un emploi mais disposent, après avoir comptabilisé les prestations sociales (prime pour l’emploi, allocation logement, etc…) ou intégré des revenus de leur conjoint, un niveau de vie
inférieur au seuil de pauvreté ».

Pour nous, l’existence de travailleurs pauvres résulte de plusieurs facteurs. D’abord, de la faiblesse des salaires dans de très nombreux secteurs et notamment du niveau du salaire minimum à cause des charges sociales trop importantes. Ensuite du temps partiel, qui réduit en proportion les niveaux de vie. Enfin, du fractionnement des emplois : petits boulots, alternances de phases d’emploi et de chômage ou d’inactivité.
Les 36 régimes différents des salariés favorisent aussi les inégalités de traitement.

Alan Coraud.

One Thought on Développement humain : aide à la personne

  1. renaudbernadette

    bonjour Alan,n’ayant pas trouver de note concernant la santé et la personne agée,sur le doc de la campagne,je suis allez consulter le site:ouf,la génération à la quelle nous devons beaucoup,n’est pas oubliée!Toutes les études le prouvent,il faut ANTICIPER l’avenir,concernant les personnes agées et sur tout celles qui seront dépendantes ;il y en aura un très grand nombre:on vit plus vieux,donc on multiplie les risques dus au vieillissement.L’ancien Président avait lancé:le plan Alzheimer,au niveau théorique,des lois sont parues,des décrets sont sortis mais pour ce qui concerne les applications,les moyens ne suivent pas…Des aides soignantes motivées ont fait la formation d’assistante de soins en gérontologie,une spécialisation pour accompagner les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.Les postes sont toujours en attente de créations!
    bravo pour le courage de ta candidature,brochure par ailleurs claire et en phase avec mes idées!une vielle amie Bernadette

Leave a Comment